Adopter un chien, c’est en quelque sorte prendre en main sa vie. Ce n’est pas une tâche facile. L’adoption nécessitera de vous certaines aptitudes. L’animal devra se nourrir et vous allez-y répondre. Mais le plus angoissant c’est que forcement cette petite bébête  à quatre pattes devra un jour ou l’autre tomber malade. Il est possible de prévenir contre la plupart des maladies canines, mais toujours est-il de les connaitre. En effet, avoir une idée des éventuelles maladies qui pourraient atteindre votre chien vous aiderait beaucoup à anticiper. Voici une liste des maladies qu’on voit surtout chez le chien, d’autres sont mortelles et d’autres non.

Les maladies qu’on voit surtout chez le chien

 

Les éventuelles maladies d'un chien

Les éventuelles maladies d’un chien

Une maladie très connue de tous : la rage. Elle est extrêmement mortelle pour le chien. C’est une maladie contagieuse qui peut atteindre les jeunes chiens comme les vieux. En second lieu, la maladie de Carré. Elle est aussi très dangereuse et attaque la totalité du corps (le système digestif, les yeux,  le cerveau, … Il y a aussi la piroplasmose. C’est une maladie causée par des parasites que le chien a ingurgité. Ensuite, les allergies. Les chiens supportent mal les aliments dans le genre : chocolat, sucre, … Le plus souvent ceux-là leur cause des allergies au niveau de la peau. Tous les chiens vendus chez une animalerie ont subi des vaccinations prévenant la plupart de ces maladies invoquées. Si votre chien est né chez vous, il vous incombe donc de le faire vacciné. Faites-en le maximum, pour votre chien et pour vous, car quelques-unes de ces maladies sont  contagieuses pour l’homme.

Prévenez les maladies au moyen d’une bonne hygiène de vie

 

Outre les vaccins obligatoires, il existe d’autres moyens de prévenir votre chien de ces maladies. La première chose à faire est de lui donner  une alimentation saine et équilibrée. Donnez-lui uniquement des protéines animales, pas de graisse ni de glucide. Ensuite, de lui emmener à faire des exercices physiques.