Contrairement aux êtres humains, les animaux ne sont pas dotés de parole. De ce fait, ils ne peuvent pas vous interpeler directement pour vous faire prendre conscience qu’il y a quelque chose qui ne va pas.

Cependant, un maître connait mieux que quiconque son animal de compagnie. S’il observe bien, il peut déceler un truc qui cloche et emmener son chien en consultation. Nous allons découvrir quelques symptômes indiquant que votre chien est malade.

Changement dans le comportement

Tout est une question d’observation. Normalement, vous devrez pouvoir déceler sans grande difficulté si votre animal de compagnie a une gêne au niveau d’une partie de son corps.

Étant donné que vous l’avez élevé depuis son jeune âgé, vous connaissez les traits de caractère de votre chien. Donc s’il vous arrive de constater un changement de comportement, dites-vous bien qu’il se pourrait qu’il soit malade.

Si par exemple, votre chien qui est du genre joueur devient d’un jour à l’autre calme, à la limite paresseux, à moins que ce ne soit le poids de l’âge, il est fort probable qu’il ait un pépin physique qui l’empêche de s’exprimer comme auparavant.

Des couinements répétitifs à longueur de journée sont aussi des alarmes servant à signaler une douleur. Pour en avoir le cœur net, il faudra alors regarder de plus près votre chien pour pouvoir déceler l’origine de ces troubles.

Déceler les symptômes

Pour vous assurer de la santé de votre animal de compagnie, il est possible de procéder à plusieurs types de diagnostics.

La première consiste à regarder l’état physique de façon globale de votre chien. Dans ce premier cas, on peut noter facilement si son chien a pris du poids ou s’il en a perdu. S’il a toujours du peps ou non, si son pelage est intact, s’il ne montre pas de signe de perte de poil ou s’il n’a pas une blessure ou une plaie apparente. Tous ces signes peuvent être des symptômes annonciateurs d’une maladie.

La seconde étape du diagnostic consiste à le regarder de plus afin de déceler les symptômes qui ne sont pas apparents et qui nécessitent de l’observation. Dans ce processus, il s’agira de vérifier la dentition de votre chien. Une dentition parfaite est souvent le signe que votre animal se porte bien. Il faudra ensuite vérifier ses yeux pour s’assurer qu’ils ne coulent pas ou que la couleur des yeux n’a pas viré au blanc ou au jaune. Si c’est le cas, votre chien souffre sans doute d’une maladie.

Généralement, le nez d’un chien est froid et humide. Si c’est le contraire, il se peut qu’il soit souffrant. Il est important de surveiller aussi les selles. Si vous remarquez la présence de sang, il se peut que votre chien souffre de problème gastrique. Vous pourrez le vérifier en faisant une palpation de l’abdomen. Si ce dernier est dur, cela pourrait confirmer l’hypothèse d’une maladie. Si cette maladie décelée officiellement par votre vétérinaire nécessite un traitement médical voire même une opération, votre vétérinaire pourra vous permettre de régler en plusieurs fois si vous lui demandez. Si une opération coûteuse est à prévoir, il peut être intéressant de vous renseigner rapidement sur les assurances chien afin de payer moins cher en frais vétérinaires.

De même, si votre chien présente des difficultés à faire ses besoins, s’il vomit trop ou encore si sa température dépasse les 38.5 degrés, il ne vous reste plus qu’à aller consulter votre vétérinaire rapidement.