Quelque soit les origines du lévrier, il est doté d’énormes qualités. L’afghan semble dégager un air autoritaire et qui est loin de la réalité. Il pousse au respect et à l’admiration devant une telle élégance lors de ses déplacements. Dès qu’il se met à courir alors là, l’extase nous submerge devant la détente musclée de ses pattes fines, les poils au vent et sa vitesse époustouflante. C’est un animal très attachant dont on peut oser dire « amoureux » de son maître. Son côté serein reflète un caractère renfermé car il reste attaché à son indépendance. Malgré ses grandes qualités d’excellent chasseur il est devenu au fil du temps un chien de compagnie qui apprécie la chaleur d’une maison étant un peu frileux. Malgré l’abondance de ses poils et au contraire de ses congénères, la perte est minimisée par une mue peu importante dans une année.

Une race de chien très recherchée

Sa beauté naturelle lui permet de participer à des expositions canines. Le lévrier écossais se remarque par sa force et sa résistance. Il a ce côté dandy tout en étant robuste. Son poil long, indiscipliné est épais. Ses yeux ont la particularité d’être doux pendant sa période de repos mais devient perçant lorsqu’il est en activité. Les enfants l’adorent pour sa douceur et l’affection qui leur porte. C’est un compagnon très attachant et démonstratif. Après une bonne éducation il manifeste une docilité et obtempère aux ordres donnés par son maître. Une qualité appréciable lors des promenades. Malgré ses dons de chasseur incontestables il peut très volontiers admis au sein d’une famille possédant un jardin. L’enfermement dans un appartement n’est pas envisageable. Il est épris de liberté sans pour autant lui imposer chaque jour des kilomètres. Le lévrier italien présente une similitude avec le greyhound à la différence de son poids qui atteint moins de 5 kilos et une longueur d’environ 40 centimètres au garrot.

Malgré sa petite morphologie, il nous démontre ses talents de rapidité et de vitesse lorsqu’il court. On le pense fragile mais c’est faux, il est rarement souffrant. Il bénéficie d’une belle vivacité. C’est un grand sentimental et sait se faire aimer de suite.

Information recueillies sur le site racedechien.fr